LE JOURNAL DE QUÉBEC / LE LUNDI 6 JANVIER 2003

 

Le fédéral veut offrir un site Web sur la généalogie

OTTAWA (PC) - Le gouvernement fédéral envisage de créer un portail Internet pour aider les Canadiens désireux de faire des recherches généalogiques et établir leur arbre familial, a rapporté le quotidien Ottawa Citizen, hier.

Au Canada, la moitié de la population a montré un intérêt pour la recherche de ses ancêtres.

Un sondage Ipsos-Reid, réalisé en mars dernier pour le compte des Archives nationales du Canada, a également montré que 33 pour cent des Canadiens sont intéressés par le «tourisme généalogique», des excursions organisées dans des villes, des archives et des bibliothèques où les gens peuvent chercher des renseignements sur leurs ancêtres.

Les Canadiens intéressés

D'après ce sondage, un quart des Canadiens seraient prêts à payer pour des produits et des services de recherche généalogique, comme des bases de données en ligne, des conférences ou des livres.

Ce sondage voulait mesurer l'intérêt envers un Centre canadien de généalogie virtuel qui offrirait des services, des conseils et des outils de recherche pour les généalogistes professionnels et amateurs.

La moitié des 1000 personnes interrogées sont intéressées par une telle initiative, qui rendrait disponible sur un seul site Internet toute l'information généalogique canadienne, 21 pour cent se disant très intéressées et 29 pour cent quelque peu intéressées. Une personne sur cinq a affirmé avoir visité un site Internet sur la généalogie.

 

Cependant, l'autre moitié des répondants étaient peu (15 pour cent) ou pas du tout (34 pour cent) séduits par l'idée.

Sept pour cent des Canadiens ont dit avoir l'intention de faire des recherches généalogiques «cette année», 20 pour cent dans les prochaines années et 13 pour cent à la retraite. Presque une personne sur 10 a déjà fait de telles recherches, tandis qu'une sur deux ne prévoit pas en faire du tout.

Le sondage, dont la marge d'erreur est de 3,1 points de pourcentage, a été fait entre le 26 février et le 7 mars 2002.